• 1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

    Bababaou ! Je suis tellement fatiguée qu'en enfilant des pantaluches un peu moins froissés fripés que ceux que je me porte toute la sainte journée... j'en rate une jambe et je me retrouve les quatre fers en l'air ! Véridique ! Mémère, elle est HS ! Je rigole tellement toute seule dans ma chambre que je dois péter les tympans de mes voisins !! Mais le rire, c'est bien connu, ça réveille les gros fatigués !! Et je fais ma folle devant l'objectif, histoire d'immortaliser le ratage de la jambe de pantalon !! Olé !

     

    1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

     

    Zou ! Je rends mes clefs à mon taulier qui comprend pas bien pourquoi je suis hilare et je cours vers mon bus qui doit m'attendre tant j'ai pris du retard ! Mais non, nous sommes en Espagne et heureusement pour moi, c'est le bus qui n'est pas encore là.

    Un quart d'heure de retard plus tard, c'est un jeune homme bien dégarni mais fort sympathique qui m'accueille. D'entrée, à la question "Parlez-vous Anglais", ma réponse positive lui donne le sourire ! En effet, le bus est plein de français qui ne connaissent pas la langue de Shakespeare et encore moins celle de Cervantes ! Il compte donc sur moi pour expliquer les choses à ces braves gens. No souçaï, moi, tant qu'il faut communiquer, je communique ! Plus bazarette que moi, tu meurs ! Mais les français, la franche vérité, ils doivent être du Ch'Nord... et ils sont guère causants !!! C'est pas grave, José et moi, on bazarette ensemble et surtout on rigole, et vous le savez, le rire... c'est trop bon !

    On se monte ainsi tout l'Albacin puis le Sacromonte, by night, par des petites rues tellement étroites qu'on comprend pourquoi les bus, ici, sont tout féfi, parce que pour passer à deux voitures, c'est tout un poème ! Quant on arrive à la Cueva Venta el Gallo, nos français sont toujours autant silencieux et nous, on s'est déjà raconté nos vies, du moins, dans les grandes lignes !

    1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

    C'est un bon grand gaillard Gitano, bedonnant et cigarette en bouche qui nous attend devant le pas de porte et qui nous demande à tous d'attendre pour qu'on nous place.... Voui... moi, j'attends de rrrrien du tout ! Je veux être aux premières loges, ça fait trop longtemps que j'attends ce moment pour me retrouver en fond de salle !

    D'entrée, je repère ce qui semble être la patronne ou la duena ! Je lui explique d'où je viens et pourquoi je suis là. Vous allez pas le croire mais elle est Auvergnate ! On se continue donc la conversation en Français et c'est avec la plus grande compréhension qu'elle me place, de suite, tout devant la scène, la meilleure place de la salle ! Trop bon ! Muchas gracias Senora, vous êtes un amour ! 

     

    Dans la grotte, tout le monde attend, sous le regard d'El Camaron... ce gitan que j'adore et dont je vous parle bien souvent !

    1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

    La scène est minuscule mais le son n'en sera que meilleur... Quand les musiciens et les danseuses s'installent, c'est un silence d’église parmi nous tous... Deux chanteuses, deux guitaristes, deux danseuses et un danseur. Quand ils attaquent les battements de mains et de pieds, le spectacle est déjà commencé.

            1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols  1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols  1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols  1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

                       

    Pour nous, gens de Provence, ce flamenco là est... très technique ! C'est d'une prouesse extraordinaire. Les danseurs ont une telle concentration sur leur pas... qu'il me semble ne pas y trouver la magie de l'improvisé que je rencontre souvent en Camargue... Je suis profondément émerveillée par la danse des trois personnes mais je ne verse pas la larme que j'attendais, sortie du cœur... 

    1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

    1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

     

    Mais, quant tout à coup, une minote nous arrive sur la scène... ce n'est plus la larme qui coule mais le torrent de larmes ! Un truc de fada ! 12 ans à peine mais déjà le Flamenco dans le sang, dans le coeur, dans l'âme ! Cette minote là, me réconcilie d'un coup d'un seul avec tout le Flamenco de Grenade ! Elle danse avec ses tripes, ce n'est pas parfait comme avec ses grandes sœurs mais c'est d'une beauté à couper le souffle !

     

             1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols  1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols  1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

                

     

    Je vous dis pas dans quel état je suis quand le spectacle se termine sur les pas frappés de cette petite ! Le Rimmel il a coulé, je suis en transe, toute pleine d'un bonheur débordant avec un cœur près à exploser d'amour pour tous les gitans du monde entier ! Merci senorita ! Tu m'as enchantée !

    Quand le bus me dépose devant la cathédrale toute endormie, je passe devant les tombeaux de Ferdinand et Isabelle la Catholique. Je ne manque pas de les remercier d'avoir dans leur sillage emmené Los Gitanos en terre d'Espagne.

    1er Mai 2015 - The Flamenco show... comme disent les Espagnols

     

    Mistouline

     

     

    « 1er Mai 2015 - L'Alhambra des sultans de Grenade2 Mai 2015 - Los gitanos del Sacromonte »

  • Commentaires

    6
    Maguy Thomé
    Lundi 11 Mai 2015 à 13:12

    Trés belle soirée! un régal merci !

    5
    Dimanche 3 Mai 2015 à 21:26

    Ce doit etre un joli spectacle, et avec cette musique qui te rend electrique,

    superbe la petite fille déjé de la desteritée dans les gestes.

    Bisous.

    4
    Dimanche 3 Mai 2015 à 15:41
    renee

    l'expression de la gosse c'est dingue ça...........Très beau. amitiés

    3
    MU et la tribu
    Dimanche 3 Mai 2015 à 15:03

    Ah,te voilà§

    je te retrouve au beau milieu de cette danse de coeur et de sang!

    Lilou rentre du pays basque, que d'ibérisme dans tout cela!!!!

    Continue à t'amuser autant,OLE!

    Bisou 

     

     Bises MU

    2
    Dimanche 3 Mai 2015 à 09:47

    Olé !  même moi je participe... 

    1
    Michele/Boulogne
    Samedi 2 Mai 2015 à 22:51

    Après cette belle soirée, je te souhaite une belle nuit. Fais de beaux rêves.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :