• La dernière bafouille de l'année...

     La dernière bafouille de l'année...

    Bonjour à tous !

     

    Je sais, je sais, je donne guère de nouvelles depuis quelques semaines

    mais vous connaissez comme moi la vie trépidante de nos contrées

    où qu’on est toujours en train de courir après le temps

    qui comme ailleurs file comme le vent…

     

    Je sais pas vous… mais moi… j’ai encore pas vu passer l’année 2014 !

    Tout comme j’avais pas vu passer celle d’avant ni celle d’avant avant…

    D’un autre côté, comme disent les collègues…

    ça prouve que j’ai guère le temps de m’ennuyer

    et par les temps qui courent, c’est un luxe qu’il ne faut pas déprécier !

     

    J’ai pas non plus trop piquer de boufaillisses… mais c’est pas l’envie qui m’a manqué,

    mais le nombre des raisons qui m’a fait m’économiser !

    Entre l’obscurantisme et la barbarie, l’ignorance et la stupidité,

    la crise pour les uns et l’enrichissement pour les autres,

    les affaires des Grands et les embrouilles des peuchères

    y’avait pourtant de quoi écrire en cette année 2014… mais non !

    Y’a des années où on préfère se taire plutôt que de hurler des mots

    qu’on accouche dans la douleur mais qui n’engendrent rrrien que

     d’éternels recommencements…

     La dernière bafouille de l'année...

     

    Y’a des années où on préfère refaire le monde de vive voix

    entre collègues qu’on aime et qui nous aiment,

    histoire d’oublier tout ce laid qui nous emboucane,

     histoire de recharger les batteries un peu faiblardes !

     La dernière bafouille de l'année...

     

    Et passe passe le temps et nous voilà déjà en ce bout d’an

    moment propice aux vœux

    qu’on souhaite à tous joyeux et heureux !

     

    Alors, comme chaque année, je m’en viendre vous souhaiter aussi

    tout plein de bonnes choses à vous et vos tribus,

    mais surtout des charretons d’amour et de partages

    qui font qu’on parvient parfois à ce bonheur subtil

    des choses simples que nous offre la vie en cadeau.

     

    Zou ! On vous embrasse tous bien fort,

    Carpe Diem, Bonnes fêtes Calendales !

    Nous, on va les passer à Rome, histoire de se faire sonner les cloches

    par le Papum François et se manger des kilos de pâtes et de pizzas,

    histoire de faire de la graisse grasse pour les longs mois d’hiver rudes

    qui vont forcément nous tomber sur le teston d’ici au printemps !

     

     Bon Bout d'An, ici ou ailleurs et

     A l’an qué ven !

    Se Sian pas mai, que siguen pas men !

     

     

     

     La dernière bafouille de l'année...  Mistoulin & Mistouline

     

     

    « Le ciel nous tombe... sur le teston !!!Tanti Auguri per un felice anno nuovo 2015 »

  • Commentaires

    9
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 09:37

    Merci les filles pour vos vœux ! En ce qui concerne le pape, on va se voir de loin car je m'y suis prise trop tard pour obtenir une audience... Quand on prend les billets d'avion à la dernière minute, ça laisse guère le temps d'organiser beaucoup de choses... mais c'est pas grave, on sera dans la foule du 25 décembre sur la Place Saint Pierre et ça sera certainement une expérience inoubliable... Je vous raconterai ! wink2 Pour ce qui est d'un monde meilleur... je pense que peuchère, à lui tout seul, il ne peut pas grand chose ! Par contre, je suis persuadée que c'est à chacun d'entre nous de changer ce monde qui part à la dérive...  tous à notre petite échelle, on peut faire de grandes choses... 'faut-il encore se bouléguer pour... 

    Plein, tout plein de bonnes choses à vous, je vous embrasse, sans oublier mon Erwin money

    8
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 09:35

    Bonnes Fêtes Isabelle, notre respect au papounet François, si tu acceptes de le recevoir, et merci pour tes lettres, messages, coups de gueule, coups de coeur, les nouvelles de Provence, les personnages que tu nous as fait connaître, tes élans, indignations, énervements, tendresses............d'avoir contribué à ce que cette année  passe vite......Qouique je n'étais pas si préssé.

    Jean-Pierre

    7
    Dimanche 21 Décembre 2014 à 09:25

    T'inquiète mon Peache ! Ganeshou... il m'accompagne de partout ! wink2  Mais ce pape, 'faut que j'aille le voir de plus près, il a fait des choses cette années qui m'ont interpellé et qui ont provoqué chez moi une grande admiration. Hug mon Peache.

     

    6
    Samedi 20 Décembre 2014 à 22:29

    tu ne vas pas forcément y rencontrer Ganesh.... M'enfin !La jaro baldaŭ for , la alia baldaŭ tien ! Bonne balade, ne prend pas froid, et  laisse  le Mistoulin succomber aux charmes des romaines ...

    Gros hugh deuxmillequatorzien

    5
    Samedi 20 Décembre 2014 à 21:22

    Un grand merci Mistouline pour tes voeux. Passez une très belle fin d'année sous les cloches romaines!

    A l'année prochaine donc, gros bisous à vous deux!

    4
    Samedi 20 Décembre 2014 à 21:12

    Bonsoir Mistouline, ça me plairait beaucoup d'aller à Rome, profite bien de ce séjour et espérons que 2015 soit moins pitoyable que 2014 et son cortège d'horreurs. Pour moi aussi 2014 je ne l'ai pas vu passer et je ne me souviendrai pas de grand chose. Bisous et belles fêtes

    3
    Samedi 20 Décembre 2014 à 20:46

    Alors profitez bien de vos vacances romaines !!!! Que la fin de l'année vous soit douce. Bisous, les Mistoulins. Croc

    2
    Samedi 20 Décembre 2014 à 19:15

    Je te souhaites de bonnes fêtes de fin d'année, et à Mistoulin aussi ça va de soi.

    Comme il ne faut pas trop conter sur le père Noël, tu pourrais demander au Pape François de faire quelquechose pour avoir un monde meilleur pour 2015. Et s'il ne sait pas faire, qu'il demande à son patron smile

    Amicalement

    Ghyslaine

    1
    Samedi 20 Décembre 2014 à 18:52

    Merci Mistouline, je n'en pense pas moins pour toi et le Mistoulin ! 

    Que l'an nouveau vous apporte tout ce que vous désirez...

    Erwin 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :