• Lettre M

     

    Machotte - c'est la chouette ! Machoto en provençal.

    (Se) manger quèque chose - Je me suis mangée la marche, sous entendu, j'ai raté la marche et je me suis fait mal ! Je me suis mangée, se dit aussi pour signifier qu'on s'est fait bravement du mal ! Dans le même style, on peut dire aussi, je me suis viandé ! 

    Marronner - En Provençal, marrouna veut dire murmurer. Marronner, c'est râler seul dans son coin et dans sa barbe !

    Marque-mal - Quelqu'un qui est marque-mal c'est qu'il est franchement mal habillé ! Avec son jogging et son chemisier à fleurs pour le mariage, qué marque-mal ! Ou bien, on peut parler d'une situation inconfortable. Bababaou qu'est-ce-que j'ai marqué-mal en demandant comment il allait son père et que l'autre i'm'a répondu qu'il était mort ! Je savais plus où me mettre ! Ou alors, d'un comportement fort mal élevé ! Arrête de parler fort ! ça marque-mal ! Tout le monde i'nous regarde !

    Martégaou - habitant des Martigues

    Méfi - Interjection provençale très utilisée chez nous ! C'est l'équivalent du bon Français 'Attention'. Méfi ! Les moustiques, i'te mangent jusqu'à l'os !

    Minot - Le minot c'est le petitou, le pitchoun, l'enfant. Par chez nous, à n'importe quel âge, on est toujours le minot de ses parents ou de celui qui nous connaît depuis tout petit !

    Monstrasse - vient du mot monstre et illustre quelque chose d'E NOR ME !

    Morphale - un mort de faim. Celui qui mange comme un morphale c'est l'affamé qui se jette sur la nourriture.

    Moulégas, Mouligasse - En Provençal, Moulégous, veut dire pâteux... Quelqu'un qui est mouligasse c'est quelqu'un qui a deux de tension, très lent, très mou, sans peu de réactions... On dira pareil d'une pâte à crêpes pas bien prometteuse !

    Moulon - un tas, un amas, une montagne de quelque chose... une foule de gens... Un moulon, c'est toujours E NOR ME !