• Archives des Bafouilles

  •  3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Enfin une nuit de rêve, une magique où pas un bruit ne vient troubler la quiétude d'un dernier petit matin sur le sol australien. La vérité, c'est le premier hébergement où nous n'avons rien à redire. C'est cher, comme tout ici, mais au moins le prix est-il justifié.

    Le petit déjeuner sur le balcon est un régal et nous avons totalement récupéré de notre fatigue d'hier. Tranquillou tranquillette, on prend la direction de la mer, en essayant cette fois-ci, de ne pas prendre la direction opposée ! yes

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    On découvre ainsi notre nouveau quartier, Parap. C'est en banlieue Nord de Darwin et c'est en fait un gros village avec de très grosses maisons où Marc se verrait bien vivre avec une grosse voiture ! yes

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Le point névralgique du quartier est le Parap Village Shopping où nous sommes passés hier sans rien voir que des magasins fermés et des rues vides. Mais quelle animation ce matin ! Boudie, le samedi matin, on ne reconnait plus rien tant c'est cafi de monde ! Une sorte de marché s'est installé sur la placette... Comme on a toute la journée pour flâner, on s'y arrête.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Le marché n'est pas bien grand mais il grouille de monde. En fait, il est à peine 10h du matin et les gens viennent ici pour... Manger ! Et je les comprends ! C'est pas pour dire mais la cuisine australienne.. c'est pas du tout ça ! La vérité, ils arrivent même à rater leurs hamburgers ! Si, si, c'est possible.

    Mais sur ce marché, pas de hamburger, pas de hotdog, pas de fish & chips, non! Mais de la cuisine Asiatique, Indienne, de la cuisine avec des épices, de la cuisine qui sent bon, des plats qui ont longuement mijoté avec patience et amour, des plats comme ils n'en feront jamais ! Et ils se gavent alors qu'il n'est même pas midi ! ça boit, ça mange, ça s'installe de partout, ça picore ceci ou cela, ça se délecte, ça se lèche les doigts, ça salive...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Pratiquement tous les stands sont tenus par des étrangers, beaucoup de chinois mais aussi beaucoup de Thaïs, d'Indonésiens, de Pakistanais, ...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    On aurait bien, nous aussi, goûté à quelques plats mais on vient de déjeuner... Quel dommage ! C'est un marché qu'il faudrait faire au coucher du soleil... mais c'est vrai qu'après le coucher du soleil, par ici, ça va dormir... Qué misère, cette façon de vivre dans une région où il n'y a pas d'hiver et où on pourrait profiter de la nuit tardive et douce... C'est tout un Art de vivre, inconnu par ici... La franche vérité, je ne comprends pas les Australiens des régions que nous avons parcourues... Ils sont une énigme pour moi...

    Alors que nous n'avons presque pas entendu de musiques pendant nos cinq semaines de road trip, nous en entendons ici de toutes sortes et pour la première fois, nous voyons des Aborigènes se joindre à cette kermesse des papilles et des oreilles.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Comme Darwin se trouve à courte distance de Bali, de nombreux stands de massages ou de Batik sont également présents. En voyant ces Australiens en pleine extase de papouilles, je les revois sur les plages de Kuta... Ce sont les mêmes... sauf qu'ici, ils payent le double, voir le triple de ce qu'ils payent en Indonésie.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Et il y a aussi des stands de Voyance ! Oui, ce ne sont pas les premiers que nous observons. On dirait que les Australiens sont très friands de spiritualité et de Mesdames les Irma des Territoires du Nord à la Côte Est. Les stands sont toujours ouverts à tous les regards, aucune gène d'aller consulter par ici. C'est amusant et déconcertant.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Mais la foule, très vite, nous fatigue. On se rend compte que nous n'en avons plus l'habitude... Mon Dieu que ça va nous faire drôle de retrouver notre vie quotidienne... Vous vous rendez compte que les Australiens sont 25 Millions et qu'en France, nous sommes 60 millions !? Ceci explique le pourquoi de ces grandes villes désertes... 

    Nous retrouvons le chemin de la mer, croisant parfois quelques aborigènes qui quémandent toujours des cigarettes... Ils ne sont pas gâtés avec nous, on fume électronique ! J'ai bien mon paquet sur moi mais à 34 dollars le paquet, la fourmi n'est pas du tout prêteuse !

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Plus on approche de la mer qu'on aperçoit, plus les maisons deviennent E NOR MES ! Certaines sont de véritables haciendas tournées sur des patios intérieurs qui échappent aux regards.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Marc parle déjà de revenir ! Il veut voir Sydney, il veut partir en Chouchou van faire des Vanachées sauvages sur la Côte Ouest, il veut revenir en Été c'est à dire en hiver. ... Oui... pourquoi pas... mais l'été prochain c'est retour vers l'Asie, elle me manque de trop. Si j'ai aimé bien des choses ici, les paysages en particulier, je n'ai pas bien accroché avec les gens et la politique des Interdits appliquée partout. Pour Marc, c'est plus facile, c'est un ours qui peut rester des jours sans parler à personne et les règles, il aime bien les suivre. Moi, j'ai besoin de communiquer, d'échanger, j'ai besoin de spiritualité, j'ai besoin de temples, de Dieux paisibles et calmes, de rizières, d'humidité et de chaleur... et surtout qu'on vienne pas m'emmerder pour un oui pour un non sur ce qui empiète ma Liberté de vivre comme je l'entends. Alors on va dire que le choix de nos voyages sera en alternance afin que chacun de nous y trouve son compte ! yes

    Arrivés enfin à la mer, les maisons deviennent encore plus grandioses... devant ces étendues de plage où on ne peut toujours pas se baigner pour cause de... Crocos et méduses mortelles !

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    C'est marée basse et mon Homme redevient instantanément, toujours sans le chapeau, le chasseur de Crocos bien connu du Kakadu, du Nitmiluk ou du Litchfield Park... C'est reparti ! Lui devant à scruter l'horizon, moi derrière à faire ma tortue. On ne se rejoint que devant les points de vues superbes qui longent la route jusqu'à l'East Point Reserve, notre destination.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Et c'est très beau. Bien plus beau que la côte que nous avions longée autour de Darwin city lors de notre arrivée. Ici, les plages deviennent plus rocheuses, on distingue même de petites falaises au loin.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Mais ça fait déjà deux heures qu'on marche, il est midi et il fait soif. Quand j'entends une jolie musique sur la plage, je me dis que décidément le Samedi est un jour de chance à Darwin ! Des voyageurs musiciens se sont installés près d'un food van, il y a des poufs par terre avec vue sur la mer, on va pourvoir se boire un verre bien frais, se relaxer tout en regardant ce sublime paysage ! Trop bon ! Les deux musiciens accordéonistes sont merveilleux et c'est un vrai régal de les écouter les doigts en éventail...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Nous restons là un bon moment mais l'appel du Croco se fait à nouveau entendre... et nous reprenons la route jusqu'à East Point qui est tout à côté. 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Dès que nous entrons dans la réserve, de nombreux sentiers s'ouvrent à nous. Nous choisissons de faire la totalité des chemins en commençant par le bord de mer, si joli à marée basse. 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Les falaises, comme les appellent les Australiens... parce qu'ils n'ont jamais vu les falaises d'Etretat ou de Dover... sont dangereuses car elles s'effondrent doucement sous les coups de la marée montante. Un papa est mort récemment car des fleurs et des petits mots sont au-dessus de l'une d'entre elles. Mais ce triste drame n'empêche pas mon intrépide de vouloir s'y pencher quand même. Y'a des fois, il me rend chèvre ! Il me fait la guerre parce que je fume ici ou là et que c'est interdit mais quand il s'agit de chasser le croco, les interdits, il s'en balance comme de l'an 40 ! Il est d'une mauvaise foi à toute épreuve que c'est rien de le dire !! yes

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Mais il a beau s’écarquiller les yeux... pas de croco à l'horizon, pas de croco sur les plages à sa grande déception et à mon grand soulagement. 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Nous arrivons ainsi à la pointe de cette presqu'île que forme East Point où se trouve un Musée de la guerre. Darwin a été pendant la seconde guerre mondiale très meurtrie. On ne le sait pas parce que l'Histoire n'a retenu que Pearl Harbor qui était une cible militaire pour les Japonais mais un an plus tard, Darwin a subi la même attaque surprise. Des milliers de civils y ont trouvé la mort, Darwin n'était pas du tout préparée à une telle attaque. D'ailleurs, les Australiens appellent ce bombardement meurtrier, le Pearl Harbor Australien. East point est par la suite devenue une base militaire afin de mieux recevoir les avions japonais qui n'ont pas manqué de repointer très souvent leur nez. On trouve encore sur les plages de nombreux vestiges de ces installations militaires. Le musée se trouve dans un ancien bunker...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Je pensais que cela intéresserait mon Homme mais il est bien plus pressé de trouver un croco que de visiter un Musée ! Alors nous revoilà repartis, sous une cagne pas possible que j'adore, nous sommes les deux seuls fadas à marcher sur cette route qui s'arrête brutalement.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Nous prenons donc un chemin à travers le mini-bush qui traverse l'intérieur de la presqu'île, espérant voir nos derniers wallabies...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Mais pas de wallabies par ici... Marc est très déçu, il est en manque d'animaux sauvages... Par contre nous rencontrons un plan et une bifurcation qui nous mettent un peu dans l'embarras... On ne sait pas comment se débrouillent les Australiens mais ils ont une conception du plan pédestre très difficile à suivre... ça ne correspond jamais à la réalité, ce n'est jamais à l'échelle, ils doivent avoir appris ça chez mes collègues Indonésiens qui n'ont aucune culture de la carte géographique, c'est pas possible autrement ! Bababaou ! On se retrouve encore plus sous la cagne, pas dans la bonne direction, on dirait encore deux vieux fadas perdus au milieu de nulle part !

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Mais comme nous n'en sommes plus à notre première perdition, on en rigole ! Heureusement pour nous, nous croisons un couple d'Australiens qui nous remettent dans le droit chemin, c'est à dire, dans le bon sens de ce plan sans queue ni tête !

    Et, comme les perditions, c'est bien connu, ça donne soif, on s'arrête à nouveau sur notre plage, histoire de bien se vautrer à regarder la mer et à siroter quelque chose de bien frais. C'est bien la première fois qu'on trouve un endroit où on peut boire, fumer et admirer le paysage ! Alors, faut en profiter ! Ce doit être notre cadeau de départ Australien yes

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Nos musiciens ont disparu mais on prend plaisir à écouter le silence... Au loin, on aperçoit une famille aborigène... Ce sont les seuls à se balader ainsi sur le sable mouillé... Je ne peux m'empêcher de penser qu'il fut un temps où ils étaient les maîtres de cet immense continent...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Quand je les regarde dans les rues ou ici, je me dis qu'ils errent tous comme s'ils avaient perdu quelque chose... ce quelque chose, ce doit être leur Terre... Il y a seulement deux cent ans, ils ne connaissaient pas l'Homme Blanc... aujourd'hui ils sont étrangers chez eux... Ce pan d'histoire Australienne me dérange aux encolures, quelque chose ne va pas dans ce pays... Y'a-t-il une solution... ? Je n'en sais rien... Je la leur souhaite.

    Bien reposés et rafraîchis, nous partons faire notre dernier chemin, celui de la mangrove. Dernière chance pour Marc de voir son dernier crocodile ! 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Mais dès le début du chemin, on sait que ce n'est pas la bonne saison ! Toute la partie avant la mangrove est sèche de chez sèche, donc forcément... pas de croco ! 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Heureusement, près de la mer, nous retrouvons un peu d'ombre et surtout un peu d'eau et des marais. Je souhaiterais presque voir un croco afin que Marc termine ce trip avec la satisfaction d'en avoir débusqué un tout dernier...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Mais cette mangrove est vraiment vide de vies... C'est bien la première fois en ce genre de lieux où je ne vois pas une multitude de gros crabes, de gros lézards et de nombreux oiseaux dans les arbres... En Indo, j'y ai même vu des singes...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Le ponton s'arrête face à la mer et je retrouve mon Homme, tout dépité... Crocodile Dundee va rentrer bredouille ! Alors je le console comme je peux... Je ne suis pas un Croco mais je fais de mon mieux ! yes

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Et voilà ! La presqu'île d'East Point n'a plus aucun secret pour nous... Nous l'avons parcourue de long en large et en travers, sans oublier les perditions. 6 kilomètres sans compter le retour à notre Motel... Quand on y arrive, un chouïa fatigués, il est déjà 16h ! Il est prévu qu'on aille voir le coucher du soleil à Nightcliff... On a à peine le temps de se reposer un peu et de se prendre notre dernier Pastis sur le sol Australien... Et oui ! Ici, apéro à 17h30, vu qu'on mange à 18h et que tout ferme à 20h ! Quand je vous dis qu'ils comprennent rien à la Vie les Australiens d'ici !

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    Comme on est mort de chez mort et que Nightcliff est à 9 kilomètres de notre Motel, on a un peu dans l'idée de prendre le bus. Mais quand on arrive à l'arrêt de bus... celui qu'on veut ne passe pas le week-end ! En fait, il y a des tas de lignes qui ne fonctionnent pas le week-end... A croire que le bus c'est que pour le boulot et pas pour les plaisirs... 

    Comme j'avais lu qu'à Nightcliff il y avait un marché nocturne comme celui de ce matin, on s'était imaginé manger de bonnes petites choses dans un petit stand tout en regardant le soleil se coucher... Comme c'est notre dernier soir ici, on décide de prendre le taxi. Et zou, c'est parti pour un nouveau compteur fou ! 22 Dollars la course et nous voilà arrivés à destination, la jetée de Nightcliff.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

     

    On arrive juste à temps pour le sunset, il fait trop bon et c'est trop beau.

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    On regarde ce soleil partir vous éclairer de l'autre côté de la terre... c'est toujours très émouvant...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Et puis on longe les falaises jusqu'à un endroit éclairé de lampions où doit se trouver notre marché nocturne. La pierre par endroit semble faire des dessins aborigènes, c'est vraiment magnifique !

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff 

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Il y a comme partout, tout plein de BBQ à disposition. Les gens viennent ici dîner en famille ou entre amis. L'ambiance est très sympathique et il nous tarde d'en faire autant. Plus on avance plus la nuit s'installe en embrasant le ciel...

    3 Août 2019 - Darwin - East Point Reserve & Nightcliff

    Mais quand on arrive aux lampions... il n'y a pas de stand, oualou, mais un simple restaurant, cher par dessus le marché ! Mais c'est quoi ce binz !? Notre dernière soirée qu'on voulait romantique et pas chère se transforme en queue de boudin !

    Comme il n'est pas question de manger à cher avec des chances d'encore mal manger, on se rabat sur un van-food, le seul et unique du coin, et on commande des hotdogs ! Je sais ! C'est pas très romantique... Mais là où c'est pas romantique du tout, c'est quand on se rend compte qu'il n'y a plus dégun, ni sur le bord de mer, ni sur la route ! J'éclate de rire en pensant que les taxis, on ne les trouve que là où il y a du monde ! D'ici qu'on rentre à pied sur 9 kilomètres, on n'en est pas loin ! Mais Marc n'a aucune intention de rentrer à pied. Il est très optimiste, très confiant et marche d'un pas sûr et certain. Je sais pas comment il fait mais quand il fait ça, il trouve toujours ce qu'il cherche ! Moi, je vais tourner une heure sur un parking à trouver une place, lui, il n'a qu'à dire "Elle est où ma place ?" et voilà qu'il en trouve une !

    Et ça ne loupe pas ! Dans la nuit, dans une rue peu éclairée, voilà un taxi qui passe. On lui fait de grands signes et nous voilà dedans puis très rapidement de retour à notre petit Motel. 25 dollars la course, à nouveau avec un compteur fou !

    En montant nos trois étages sans ascenseur, on se dit qu'on aura dépensé beaucoup d'argent ce soir pour un coucher de soleil et un hot-dog ! Mais c'était un coucher de soleil Australien ! yes

    Voilà les amis. C'est ma dernière bafouille en Australie... Je vous raconterai notre retour de France. Mais en attendant, je vous remercie de nous avoir suivis dans les bons comme les pénibles moments, du Nord à l'Est de ce pays continent dont nous n'avons visité qu'une infime partie. Je vous remercie aussi pour tous vos gentils commentaires. Certains m'ont posé des questions, j'y répondrai en rentrant, c'est promis.

    Je vous fais plein des bisous

    et peut-être à bientôt pour un autre voyage.

     

    Mistouline

     


    11 commentaires
  • 2 Août 2019 - Retour Darwin

    6h du mat' j'ai les frissons... comme d'hab' ! Et en plus, il pleut ! Bababaou... la Côte Est c'est beau, c'est vert mais alors qu'est-ce-qu'il y fait gris et mouillé ! Si Marc a bien dormi, j'ai encore tourné et viré dans ce lit pourtant tellement douillet... C'est à ni rien comprendre ! Le lit doit être mal orienté, un truc du genre... C'est pas possible autrement ! Comme on a déjà bien rangé toutes nos petites affaires hier soir, le dernier pliage est assez expéditif, tout en mode automatique avec petits yeux bien cernés. Bien entendu nos hôtes dorment, nous leur avons dit au revoir hier soir, y'a plus qu'à !

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Miraculeusement la pluie s'arrête au moment où on charge Pépette qu'on va rendre à l'aéroport. Tant mieux car voyager mouillé, c'est pas trop top avec la climatisation à fond qu'ils mettent dans les avions... On dit adieu à notre jolie maison qui dort toujours et nous prenons la route. 

    2 Août 2019 - Retour Darwin

     

    Nous sommes à 15 minutes de l'aéroport, nous y sommes en un rien de temps... la ville est toujours aussi déserte pas de crainte de bouchons !

    2 Août 2019 - Retour Darwin

     

    Ce temps gris et froid nous rappelle notre tôt départ pour notre croisière sur la barrière de corail... Pas un très bon souvenir pour nous... On s'en faisait une telle joie et ce n'est finalement pas pas ce qui nous aura le plus plu pendant ce long voyage de cinq semaines...

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    L'aéroport de Cairns est un tout petit aéroport malgré ses deux terminaux qui ne forment qu'un unique bâtiment. Aujourd'hui comme à notre arrivée, il est tout aussi désert que la ville qu'il dessert ! Comme on nous l'avait dit à la prise en charge de Pépète, on la laisse sur le parking d'Europcar qui se trouve comme toutes les autres agences devant l'aéroport. On la prend en photos sous toutes les coutures (au cas où il y ait un problème par la suite) et on dépose les clés dans la Drop Box de l'agence encore fermée. Pour ça, les Australiens ne sont pas pénibles du tout ! On loue tout ce qu'on veut sans grands contrôles. Je me demande bien comment ça se passe quand il y a des problèmes... Heureusement, ce n'est pas notre cas. Mon Homme est un conducteur hors pair, en conduite à gauche ou à droite, sur terre, en mer et dans les airs yes

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Comme on a déjeuné en quatrième vitesse, on re-déjeune sous les arcades mais encore une fois, le café est non seulement imbuvable mais en plus il nous tord le ventre d'une force que c'est rien de le dire ! C'est terminé. En ce qui me concerne, je ne bois plus aucun expresso dans ce pays, pour les jours qui nous restent encore ici. 'Faudrait pas que je sois malade barbouillée pendant tous les vols qui nous attendent dans 48 heures...

    Et puis nous passons à l'enregistrement. Là, c'est tout un pataquès ! Contrairement à Darwin, JetStar pratique ici le self-check-in...

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    On doit peser nos valises et bébés sacs, les étiqueter, remplir des trucs et des machins sur un ordinateur et... on se rend compte aussi sec qu'il nous manque un bébé sac ! Bababaou ! Quand je vous dis qu'on commence à bravement fatiguer parce que ça, c'est une énorme bêtise de débutant ! Et en plus c'est le sac avec l'ordi, la tablette et donc toutes les photos ! Zou, on l'a surement oublié au café ! Je vous dis pas le sprint que je pousse, moi qui ne cours jamais ! Mais Ganeshou est avec nous, je retrouve le sac exactement où on l'a laissé. Plus de peur que de mal mais pour le coup je peux vous dire qu'on est enfin totalement réveillé !

    Nos valises parties sur le grand tapis roulant on part passer le temps dans les échoppes à touristes avant l'embarquement. Marc aperçoit des chapeaux, je cherche des magnets pour une amie et on se perd ainsi dans les rayons de ces drôles de magasins à souvenirs.

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Je souris avec ironie devant les images d'aborigènes vendues avec tels ou tels articles... Quand on pense que nous ne les avons presque pas croisés ou presque... et qu'ils se moquent éperdument de notre société de blancs... Quelle tristesse ce marketing Australien...

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    Je souris aussi tristement devant les images de koalas, de kangourous et d'émeus que nous n'avons pas vus lors de toutes nos vadrouilles dans cette grandiose Nature mais seulement dans des Wildlife park...

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    Et nous nous retrouvons tous les deux, totalement atterrés par d'étranges souvenirs à ramener... Nous les avions vus à notre arrivée à Darwin mais nous n'avions pas encore sillonné les parcs nationaux et admirer les bêtes qui y vivent...

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Des sacs en peau de wallabies ou de kangourous, des tapis, des peluches mais pire encore... des pattes pour se gratter le dos... ou bien de la viande séchée à déguster...

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Bien entendu, nos amis les crocos n'échappent pas à ce macabre commerce... c'est à pleurer de dégoût ! Mais qui peut bien acheter ce genre d'objets en souvenir après avoir tant admirer Dame Nature ici !? Des fadas !

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Bababaou ! L'Homme est le pire prédateur qui soit ! Heureusement on embarque bien vite sur le tarmac et sous le crachin loin de toutes ces horreurs.

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    Et nous voilà partis pour 2000 kilomètres en 2h30... Comme j'ai mal dormi, j'ai bien l'intention de piquer un petit sieston dans l'avion ! Alors rien de mieux que de prendre le plateau apéro pour aider un peu à l'endormissement. Nous sommes les seuls dans l'avion à pratiquer la chose, tout le monde choisit ces sandwiches sans gout totalement étouffe belle-mère... mais nous, on est Français ! yes

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    A notre agréable surprise le vin servi par JetStar est... très buvable ! Whaou, c'est un exploit ! Si on avait su, on aurait chercher ce vin dans tous les restaurant où on en a commandé ! Son effet est sur moi immédiat... je m'endors comme un bébé sur l'épaule de Marc. Et quand l'avion atterrit, je me réveille en douceur, toute reposée et prête à retrouver Darwin, son ciel bleu et sa chaleur !

    Quel bonheur de retrouver 32°C après les 18°C de ce matin. Mon corps a du mal à suivre mais dans ce sens-là, ça va vite le faire ! yes Par contre, on avait perdu l'habitude des compteurs fous des taxis du coin ! 25 dollars pour 5 kilomètres, ça c'est du tarif rapide !

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Comme nous avions visité Darwin à notre arrivée, j'ai réservé dans la banlieue Nord afin de visiter deux trois trucs que nous n'avons pas pu voir parce que trop excentrés. Comme c'est notre dernier hébergement avant le grand départ, on se souhaite quelque chose de bien parce qu'on a besoin de calme, de confort et de repos avant les 48 heures très pénibles de voyage qui nous attendent.

    Quand on arrive au Paravista Motel, on constate avec joie que nous sommes dans un quartier assez résidentiel et plus sur une Highway comme la dernière fois ! C'est un bon point ! 

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Y'a toujours une piscine mais celle-ci est encore bâchée, donc gelée, donc pas pour nous, on zappe ! Au fait ! Je sais à présent pourquoi les piscines sont ici toutes bâchées ! Il parait que le trou de la couche d'ozone se trouve pile poil sur l'Australie. De ce fait, les cancers de la peau sont très très fréquents, un vrai fléau... Donc afin de se protéger, ils couvrent toutes leurs piscines... C'est pour ça également que nous n'avons jamais trouvé à boire un verre au soleil quelque part, ils préfèrent tous l'ombre...

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    A la réception, la patronne est plutôt revêche et pas agréable du tout... Le motel a l'air très vieillot... on s'attend au pire... et on monte tristement nos trois étages sans ascenseur complètement dépité... 

    Mais quelle jolie surprise quand on ouvre la porte ! C'est la plus grande chambre que nous ayons jamais eue et en plus nous ne sommes pas prisonniers derrière des vitres ! Nous avons un superbe balcon qui donne sur de très beaux arbres et on aperçoit un peu la mer... Grandiose pour nos deux dernières nuits ici !

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Ils ne servent pas de petits déjeuners mais nous avons tout ce qu'il nous faut pour le préparer ! Grille pains, bouilloire, café et thé, plus nos petites choses rapportées, on va se régaler. On est trop content !

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Y'a même des lampes de chevet ! On en a plus vues depuis... on sait plus ! Bon, l'eau a un tout petit débit mais on va pas chipoter, on est très bien. Comme l'après-midi est bien entamée et que nous avons perdu une heure de Cairns à ici, nous partons découvrir le quartier, repérer les arrêts de bus pour demain et trouver où manger ce soir. Aujourd'hui est une journée morte comme toutes les journées de transfert.

    Au coin de la rue se trouve un pub, on s'y arrête prendre un verre et comme on y sert aussi à manger, on choisit d'en faire notre cantine pour ce soir. On s'est rendu compte que dans les pubs il y a toujours un coin fumeurs. Ce sont vraiment les seuls endroits où on peut boire, manger et fumer cigarettes ou vaporettes, sans qu'on vienne nous emmerder. Il fait toujours aussi chaud, oubliés laine, pull et doudoune ! C'est un pur bonheur, je ne tousse presque plus !

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Il est déjà 16h quand nos verres sont terminés et comme ici, ils mangent à partir de 17h30 et que tout ferme à 20h30, on décide d'aller au moins jusqu'à la mer, histoire de bien s'aiguiser l'appétit.

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    Marc toujours en mode Lapin de Garenne et moi en mode tortue, nous prenons la direction que nous donne Madame GPS...

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Tout du long de cette grande artère interminable, je me régale des murs peints, il y en a vraiment de très beaux. J'adore cet art des rues qu'on trouve partout dans le monde. Il reflète toujours un peu l'âme d'un pays.

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    Mais au bout de trente minutes de marche sous la cagne... on se rend compte qu'on est parti dans la direction opposée ! Madame GPS depuis ce matin ne sait plus trop où elle habite. Actuellement d'ailleurs, elle me situe au Sud des Maldives ! On a jamais vu ça ! Mon téléphone a très mal supporté ce dernier vol en avion... Bref ! On en rigole et on se dit que la mer... on la verra demain car elle va pas changer de place, pas vrai !? Mais la franche vérité ! On fait vraiment figure de vieux couillons !

    2 Août 2019 - Retour Darwin

    Revenus à notre pub, on décide d'y manger et de rentrer définitivement dans notre jolie chambre. On a toujours un peu peur à chaque fois qu'on commande quelque chose ici mais on se lance ! Marc ne prend pas trop de risques, il se contente d'une salade mais moi, je tente un truc à base de piments et de guacamole. ça passe ou ça casse ! yes

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Et je vois arriver un panaché de tout plein de trucs en couches et en plus avec du fromage, du vrai, fondu, grillé que c'est trop bon ! Voilà une adresse à recommander ! C'est le Parap Tavern ! Les amoureux du rugby seront ravis, il y a un écran géant dans le patio où tous les matches sont projetés. yes

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Quand nous rentrons à notre Motel, la nuit est déjà sur nous. Le soleil se couche beaucoup plus tôt ici qu'à Cairns... On a du mal à accepter ces journées trop courtes et on se dit qu'il nous tarde de rentrer et de retrouver nos longues nuits d'été en Provence... En fait, je crois qu'on commence à avoir le mal du pays et à ne rêver que de baguettes, d'huile d'olive, de fromages et de bons vins. yes

    2 Août 2019 - Retour Darwin 

    Quand nous arrivons dans notre chambre tout là-haut sans ascenseur, le soleil a déjà basculé derrière l'horizon et le ciel s'enflamme de bien jolies couleurs...

    2 Août 2019 - Retour Darwin

     

    Demain c'est notre dernier jour en Australie... la fin de cinq semaines au pays des wallabies...

     


    7 commentaires
  • Zou ! Le froid, c'est bon, j'ai donné ! Marc ne doit pas en penser moins puisqu'il est déjà en train de plier bagage quand je termine mon petit déjeuner dans cette Auberge pour Hippies attardés. 

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Je commence à tousser, j'ai le nez qui coule, les cervicales qui ne savent plus si on est en été ou en hiver, il est grand temps de remonter vers le Nord et de descendre de ce plateau trop haut perché pour retrouver le niveau de la mer. Nous sommes à peine à 60km de Cairns, nous devrions l'atteindre en une petite heure. Je boucle les valises que Marc part charger à la voiture et je m'en vais dire au revoir aux maîtresses des lieux, deux sbabes en tee-shirt alors qu'il fait 13°C ! C'est sûr qu'elles doivent me prendre pour une folle avec mes pulls et ma doudoune ! Je me régale à leur déclamer mon petit couplet sur leur établissement, notre chambre froide, les portes ouvertes,...  lorsqu'elles me demandent en chœur si nous avons passé un bon séjour en ces lieux ! J'attendais tellement la question que tout me sort d'un coup d'un bloc ! Boudie que ça fait du bien ! Heureusement que Marc n'est pas là, il déteste quand je m'exprime de trop yes Mais il faut bien que quelqu'un dise la vérité, non !? 'Faut pas prendre les gens pour des têtes de poulpe !

    Quand je reviens vers Marc, c'est panique à bord. Je sais qu'il est déjà en mode Retour. Il gamberge, il a son air grave et grognon. Voilà qu'il est persuadé d'avoir perdu les clés de la maison de son frère à Grasse. Alors nous voilà à ouvrir les valises, à fouiller dans les sacs... sur la pelouse de l'auberge. On doit vraiment nous prendre pour des fadas de Français ! Mais comme de bien entendu, on a rien perdu du tout. Les clés, c'est bien connu, elles se faufilent toujours dans les coins et recoins, et des coins, c'est pas ce qui manque entre valises et bébés sacs !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Enfin partis, je me dis que quand les journées commencent comme ça... c'est pas bon signe ! Je crois qu'on commence à bravement fatiguer et qu'il va falloir être très attentifs à ce qu'on fait avant le grand départ.

    Afin d'éviter un maximum la Highway, sa monotonie et ses travaux, nous prenons une petite route de montagne. Elle tourne beaucoup, donne un peu le vire-vire mais c'est bien plus agréable ! Sauf, que là aussi, nous nous retrouvons devant ces fameux feux qui nous emboucanent tant ! Décidément partout où nous nous serons rendus sur la Côte Est, nous avons eu droit aux travaux...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Au fur et à mesure que nous descendons vers la vallée puis vers la plaine, la végétation devient moins dense, la température se radoucit, on commence à tomber des couches de vêtements.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Notre beau plateau a disparu derrière les montagnes, adieu les vaches, les platypus et les kangourous des arbres... Quel dommage de n'avoir pas vu ces derniers... On en garde un certain regret...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    En effectivement à peine une heure, nous sommes déjà dans les rues de Cairns que nous n'avons pas beaucoup vue entre notre expédition en mer et puis notre descente vers le Sud. Pour remédier à ça, j'ai prévu d'aller visiter son Jardin Botanique et d'y faire du shopping car c'est notre dernière grande ville avant le grand départ.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    Le jardin est à flanc de montagne juste avant l'aéroport et il s'annonce immense vu le parking géant qui le borde. Il est totalement gratuit et ça c'est vraiment le top si on veut y rester un maximum de temps et se régaler de fleurs, de plantes, de petits oiseaux et de beaux papillons !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Dès qu'on sort de la voiture, on sent une nette différence de température par rapport à Yungaburra ! Enfin, l'été retrouvé ! La doudoune et le pull sont rangés, je peux enfin promener sans être esquichée sous des couches de vêtements ! 

    L'entrée du Jardin est gratuite et on suit le sentier qui s'offre à nous dès l'Entrance franchie. Nous sommes au milieu de bambous... il n'y a aucune fleur, aucune plante, aucun oiseau et aucun papillon. C'est pas là ! Que je dis à mon Homme qui s'est déjà mis en mode grimpette façon lapin de Garenne sous dopage...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    Je sais pas comment il fait mais il est increvable ! Moi, je suis fatiguée ! J'ai pas honte de le dire, ça fait 5 semaines qu'on fait rien que de crapahuter ! Aujourd'hui, j'avais prévu une journée cool, si possible à plat, au milieu de couleurs et de vert, et nous voilà dans une forêt presque sèche, bien moins belle que toutes celles sauvages dans lesquelles nous avons déjà vadrouillé ! En plus, ça monte d'une force que c'est rien de le dire !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    Je te dis que c'est pas là ! ça, c'est pas un Jardin botanique ! C'est à la limite un peuchère d'Arboretum mais certainement pas un jardin botanique ! Mais allez faire entendre raison à un avion supersonique qui a déjà mis les gaz !? C'est impossible ! Il ne m'écoute pas, me dit qu'il faut que j'arrête de couiner et que je monte !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    De une, je ne couine jamais ! Et de deux, je monte si je veux ! Et là, c'est un Non catégorique et définitif !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Comme le circuit fait une boucle, j'abandonne mon lapin de course à sa course et redescends cette montagne sans fin. Tout en bas, cette histoire de jardin botanique m'interpelle un chouïa tout de même. J'arrête une passante et lui explique mon désarroi devant ce peuchère de Jardin Botanique. Elle éclate de rire et m'explique que nous nous sommes trompés d'entrée ! Ah ! Je le savais ! C'était bien la peine de me faire suer sur cette montagne qui n'est en fait qu'un parcours de santé pour les gens de Cairns en mal de sport ! Moi, c'est bon ! Le sport j'ai donné ! Je veux juste me régaler comme à Darwin, de fleurs splendides sans avoir à faire un quelconque effort sinon celui de presser les boutons de mes appareils !

    Mon Bugs Bunny retrouvé (il n'y avait rien à voir sur cette montagne sinon l'aéroport et la baie de Cairns qu'on a déjà vue depuis le bateau), nous rebroussons chemin. Il est un peu normal qu'on se soit trompé d'entrée, les Australiens ont des plans qui sont incompréhensibles et une signalétique souvent illogique. Si vous vous rendez dans ce coin, ne rentrez surtout pas par l'Entrance Visitor Center, c'est pas le chemin du Jardin, il est bien plus loin en remontant (mer derrière soi). yes

    Quand on y arrive, on découvre l'endroit que je m'étais imaginé ! Un beau jardin tout vert sur un terrain plat avec des arbres majestueux, des fleurs partout et surtout une immense serre est annoncé ! Mon homme va se régaler avec les orchidées dont il est fou, c'est certain !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Moi, je me régale déjà avec des fleurs que je découvre ou redécouvre. C'est toujours un enchantement que de voir ces plantes qui ne poussent pas chez nous ou qui restent trop chétives pour prendre la mesure de leur démesure quand elles sont dans leur habitat naturel.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Marc devant, moi derrière, on reprend notre rythme habituel, nous rejoignant pour tomber en admiration devant telle ou telle beauté...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Quand les serres apparaissent, c'est l'appel des orchidées pour mon Homme. Il marche encore plus vite que d'habitude !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Je savais bien que j'avais prévu pour lui, dans mon itinéraire préparé au mois de Février dernier, de belles orchidées pour bien clôturer notre séjour sur la Côte Est ! Certainement pas un parcours de santé dans une banale montagne ! Je suis trop contente ! A Darwin, les orchidées n'étaient pas toutes en fleurs, ici, c'est un paradis pour ceux qui les aiment autant que lui...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    Et il n'y a pas que des orchidées ! Cette immense serre est vraiment très belle, elle est circulaire et on en fait le tour dans un circuit très joliment organisé. Lui comme moi, nous régalons !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Sortis des serres, le jardin continue, c'est vraiment très grand, très beau, très propre et très paisible. Si j'habitais par ici, je crois que j'y viendrais régulièrement. C'est un endroit où i doit faire bon méditer...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    Puis nous sortons du jardin pour nous rendre aux lacs de Cairns. Il y en a deux. L'un est d'eau douce, l'autre d'eau salée. Pour y parvenir on traverse une Rainforest, moins belle que celles de Yungaburra ou de Kuranda mais c'est très beau quand même et on s'y ballade rien que sur du plat ! La grimpette, c'est TER MI NE ! yes

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    On sent que cette forêt là est domestiquée... Ce doit être un brave travail que de laisser tous ces passages surélevés loin de la végétation qui pourrait tout manger en quelques semaines... Des gens coupent, taillent, dégagent, arrachent... Un travail de Titan dans ce pays qui n'était que forêts primaires sur des milliers de kilomètres il y a seulement 200 ans...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    Nous traversons un bras de rivière sur un joli petit pont, certainement celle qui se jette dans la Baie de Cairns et qui rend la mer si boueuse et si peu engageante...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Mais quand nous arrivons aux lacs... nous sommes un peu déçus. 'Faut dire qu'on a vu tellement de somptueux Billabongs habités par de si beaux oiseaux... Ces lacs-là... sont... des peuchères à côté !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Alors nous rebroussons chemin... mais très heureux de cette très belle matinée en compagnie des fleurs, des oiseaux et des beaux papillons.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Nous retournons à la ville, toujours aussi peu animée, presque vide...

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Toutes ces grandes artères, tous ces grands trottoirs, pour si peu de monde... pour nous, c'est vraiment déconcertant... Comme mon homme et les magasins c'est comme moi et la grimpette aujourd'hui, je le laisse dans un bon pub où la vaporette est autorisée et je file faire mes derniers petits achats et cadeaux. Avec l'ordi et la vaporette, il ne devrait pas trop grogner si je m'attarde un peu ! yes

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Je file dans un grand Mall que j'avais repéré le jour de notre embarquement pour la barrière de Corail. Le bâtiment est magnifique et je ne doute pas que l'intérieur soit grandiose. C'est le Cairns Central Shopping.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Sa coupole est magnifique et éclaire presque toute la structure.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Mais la Mondialisation faisant... je retrouve ici les mêmes enseignes que par chez nous... à quelques exceptions près !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Je ne trouve malheureusement pas grand chose... mon shopping est très court au grand bonheur de mon Homme que je retrouve à l'identique, devant l'ordi, vaporette au bec.

    Nous prenons le bord de mer, histoire de dire Adieu à Cairns et à la Mer de Corail. C'est marée basse, le ciel se grise et il recommence à faire bravement frais. Ici, l'hiver, c'est ça... Le matin on est en doudoune, l'après-midi on est en tee-shirt et le soir, on remet la doudoune ! (Enfin... surtout moi ! yes)

    Finalement Cairns côté mer... n'est pas très jolie... Sa baie est boueuse, marron, peu attrayante. C'est une très belle ville mais il faut se tourner vers ses montagnes et ses forêts primaires pour la savourer à sa juste mesure.

    1er Août - Cairns Jardin Botanique 

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Nous rentrons doucement sur Brinsmead, là où nous attendent Sharky et Hutch, comme on les appelle gentiment. ça fait trois fois qu'on dort chez eux, c'est comme si on rentrait à la maison ! On retrouve le chien, le chat, notre chaud et confortable appartement sans oublier le jardin, sa piscine et le petit train des cannes à sucre ! Retour à la case départ !

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Je vous dis pas la douche bouillante qu'on se prend sans être obligé de sortir dehors pour regagner notre chambre ! On fait la grosse machine, on fait tourner le sèche-linge, on refait les valises, on confirme nos billets pour demain... 

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Et on se savoure enfin un bon pastis, chose que nous n'avons plus fait depuis un bail car dans les frigos Australiens il n'y a jamais de bacs à glaçons dans les freezers et qu'un Pastis sans glaçon, c'est comme une cigale qui ne chanterait pas ! yes

    1er Août - Cairns Jardin Botanique

    Zou ! Je vous laisse. Demain réveil 6h, on décolle pour Darwin pour encore deux jours avant le grand retour. Territoires du Nord, Nous revoilà ! Je vous dis pas comme il me tarde de retrouver mes 32°C que j'aime tant !

     


    9 commentaires
  • Bababaou ! Les Australiens d'ici sont des fadas ! Yungaburra est à 750 mètres d'altitude et bien vous le croyez que dans cette auberge ouverte aux quatre vents, ils ne ferment pas les portes !? D'ailleurs de portes, il n'y en a qu'à l'étage où nous dormons. La température chute ici à 8°C la nuit, nos fenêtres et notre porte ont un centimètre de jour qui laisse passer l'air et la lumière car bien entendu, ils n'éteignent pas non plus la lumière et sans rideaux aux fenêtres, c'est pas le top ! Quand à minuit hier soir, j'ai voulu descendre faire le dernier pipi du soir, je me suis attrapée le frisson qui tue. Les toilettes, les douches, la cuisine, la réception sont au rez-de-chaussée et il faut passer par un escalier extérieur pour s'y rendre. De toutes les manières on ne sent pas la différence entre le dedans et le dehors ! C'était bien la peine d'allumer le poêle en fin d'après-midi pour le laisser s'éteindre pour la nuit ! Avec 8°C en sarong, on s’attrape vite un coup de froid, surtout moi. Et bien entendu avec le cidre bu pendant le repas, je suis redescendue dans cette glacière vers 3h du matin. Là, c'était vraiment la Sibérie avec tous ces courants d'air de portes ouvertes qu'on ne peut pas fermer ! En fait, on loue une chambre à 65 dollars pour avoir le sentiment de dormir dehors dans un lit ! La franche vérité, c'est vraiment se moquer du monde ! Ils se la pètent grave avec leur concept de Eco-Lodge où tu dois faire ta vaisselle, faire le tri de tes déchets et te doucher dans le froid ambiant ! C'est comme si chez nous on louait une chambre dans un chalet de montagne en plein hiver, sans chauffage ! Mais on est où, là !? Moi je vous dis que c'est pas être civilisé du tout ce genre de manières !

    La nuit a donc été plus que fraîche, j'ai collé mon Homme comme une arapède  toute la nuit. Du coup, j'ai bien du mal à me lever ce matin... Avec les températures qui remontent un peu, je ne quitterais plus les couettes dans lesquelles je me suis enroulée et où je voudrais disparaître à tout jamais ! Brrrrrrrrr, le froid n'est vraiment pas pour moi !

    Mais Marc est déjà debout et il descend préparer le petit déjeuner... alors je me fais violence pour sortir de cette chaleur que j'ai eu tant de mal à conserver autour de moi...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Bien entendu le café soluble offert à volonté est vieux comme Hérode ! Il est imbuvable... et j'ai bien du mal à me réveiller même dans le froid du matin... Heureusement que nous avons notre propre jus d'orange sinon je crois qu'encore endormie, je retournerais hiberner sous mes couettes !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Le petit déjeuner expédié, on se met à regarder un peu la carte du coin. Aujourd'hui, on ne veut pas faire trop de kilomètres et les dames d'hier nous ont donné quelques endroits où nous pourrions, si la chance est avec nous, observer des ornithorynques et surtout des kangourous des arbres. Nous voilà donc partis avec un petit itinéraire qui devrait être fort sympathique si le temps nous le permet car encore aujourd'hui, le soleil joue à cache-cache avec de nombreux nuages. 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Zou ! En doudoune et en baskets, direction la sortie du village, son pont et le ruisseau Petterson. Un sentier longe le cours d'eau où de nombreux Platypus auraient élu domicile.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Je sais pas vous mais nous, nous n'avons jamais vu d’ornithorynques autrement que dans des reportages ou sur des photos... On a hâte de les voir grandeur nature.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Comme le lieu est réputé aussi pour ses kangourou tree, on se dispatche le travail. Marc observe les eaux, j'observe les arbres dans le silence le plus total qu'on se dirait des Sioux partis en chasse ! Si, si yes A nous deux, on devrait arriver à dénicher les deux qu'on se dit, très très optimiste.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Il ne fait pas chaud du tout et l'humidité règne partout ici. Même Marc ne quitte pas sa Polaire. Mais on se dit qu'on a beaucoup de chance de ne pas avoir la pluie... 

    Au bout de 30 minutes à faire les Sioux, on commence à douter qu'il y ait le moindre Platypus ici et encore moins de Kangourous des arbres ! D'ailleurs ceux-là, on ne sait même pas à quoi ils ressemblent. On regarde un peu sur le net afin d'avoir une idée précise de ce qu'on cherche...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

     Photos du web

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Ils auraient la taille d'un petit chien et une longue queue... Alors nous voilà à la recherche de queues qui pendent et de ronds dans l'eau...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Alors que je scrute les branches d'arbres, Marc remarque des bulles puis des ronds dans l'eau ! Très peu de temps après, un spécimen apparaît enfin à la surface.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Mais on très surpris par la taille ! Il est vraiment très petit ! A peine 30 centimètres de long... On se dit que ce doit être un bébé. Mais quelques mètres plus loin, un deuxième Platypus fait surface et lui aussi n'est pas bien plus grand !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Quand au troisième, il fait peut-être 40 centimètres mais pas plus. Ils ne remontent à la surface que pour respirer quelques instants. Les rencontres sont toujours très furtives et ils replongent aussi sec dans cette eau pas bien claire... où retournent dans leur cabane creusée dans la boue des berges...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    On vous l'avoue, on est très déçu. On s'attendait à en voir beaucoup et de bien plus gros. Comme quoi les documentaires animaliers c'est bien mais quand on les voit pour de vrai, on a les proportions en plus ! yes Ceci dit c'est un curieux animal qui a la queue comme le nez !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Comme la balade se continue de l'autre côté du ruisseau et que la forêt est bien plus dense de l'autre côté, on décide de continuer cette rando en mode recherche du kangourou des arbres. On a rencontré Platypus, il n'y a pas de raison qu'on ne rencontre pas The Kangourou tree !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Des indications sur le parcours nous montrent l'arbre et les feuilles qui font l'alimentation essentielle de cet animal. Avec ces nouveaux indices, nous repartons de plus belle en mode furtif ! 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Mais il faut croire que nous ne sommes pas au bon endroit ou alors pas à la bonne heure car nous arrivons en fin de sentier sans avoir vu l'ombre d'une queue pendouiller aucune part !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Nous rebroussons chemin car le sentier ne fait pas de boucle et prenons la direction de Curtain Fig Tree. Non pas pour voir des kangourous mais pour admirer un de ces arbres qu'on trouve beaucoup en Asie et sous les Tropiques en général. Je les adore, ils forment comme des rideaux dans la jungle et peuvent être gigantesque. Ce n'est pas du tout un figuier comme chez nous, on les appelle d'ailleurs des figuiers étrangleurs car ils poussent en s'appuyant sur d'autres arbres. Celui que nous venons voir serait le plus grand du Queensland. Il est à peine à 2 kilomètres en sortant de Yungaburra et on le trouve facilement, une passerelle mène à lui.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Quand on arrive à sa hauteur, il est impossible de le prendre en photo tant il est E NOR ME. C'est le plus grand que j'ai jamais vu. Il est absolument sublime ! Pour l'amoureuse des arbres que je suis, c'est un moment très émouvant.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Quand nous quittons Big Curtain Fig il est déjà midi passé et le soleil semble vouloir nous faire belle figure. Alors j'oublie mon café et ma galette et nous filons vers le Lac Eacham. Il fut un temps où la région a été bravement perturbée par une intense activité volcanique. Elle y a laissé de nombreux lacs sur ce plateau Atherton. Il parait qu'ils sont sublimes... tout comme la route qui y mène. Elle est entourée d'une jungle épaisse et est souvent soit disant souvent traversée par des Emeus Australiens... Mais on a beau rouler lentement pas l'ombre d'un émeu ni même d'une queue qui pendouille...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Un grand parking nous y attend et on découvre une grande aire de pique-nique comme savent si bien faire les australiens. Il y a des tables partout sans oublier les nombreux BBQ. Mais nous, ce qui nous intéresse, ce sont les kangourous des arbres ! 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Nous prenons donc le sentier qui fait le tour du lac au milieu des arbres qui leur fournissent les feuilles dont ils raffolent. Zou ! C'est parti pour 3 petits kilomètres de recherche en mode Sioux pendant que tout le monde mange sur l'aire de pique-nique. Mais à peine avons-nous entamer le chemin que nous retrouvons un panneau bien connu !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    On est mort de rire ! Ce panneau nous informe que le lieu est fréquenté par des crocodiles d'eau douce et qu'il faut faire attention si on se baigne ! Ils sont fadas ces Australiens ! A côté de ça, on trouve d'autres panneaux qui interdisent de fumer à moins de dix mètres du sentier ! A dix mètres du sentier, on est soit dans la jungle où il ne faut pas marcher, soit dans le Lac où il y a des crocodiles ! Conclusion, les fumeurs peuvent bien se faire mordre par des serpents ou bien se faire manger par des crocos mais la baignade n'est pas interdite ! Bababaou, chez nous on marche sur la tête mais ici je crois que c'est pire, que je me dis en sortant ma vaporette ! Qu'on vienne rien me dire, je suis d'humeur mauvaise et pas du tout d'accord pour me faire exterminer par des Australiens.

    Mais je ne traîne pas trop dans mes pensées moitié amusées moitié contrariées parce que mon Homme est en double mode ! L'appel du Croco et l'appel du Kangourou tree ! Il est déjà à scruter les eaux et la cime des arbres. Il va m'attraper un torticolis ! yes

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    On longe un petit moment le lac et j'ai bien du mal à le stopper pour prendre quelques photos de cette magnifique étendue.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Puis le sentier s'élève un peu, nous éloigne de ce beau lac, peut-être à cause de la présence de crocos, et nous nous retrouvons dans cette jungle que j'aime tant sur un chemin totalement sécurisé.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Marc prend son rythme de lapin de Garenne le nez en l'air en quête de a queue qui pendouille... et moi, en mode tortue, je me régale de ces arbres à qui je parle et qui me répondent. Si, si ! Moi, je les entends ! yes

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Le soleil fait de jolies ombres et commence à un peu chauffer, je tombe enfin la doudoune. Décidément depuis qu'on est passé sur la Côte Est, je la porte un peu trop souvent à mon goût... Quel délice de retrouver la chaleur et toute cette végétation exubérante... Dame Nature fait vraiment des merveilles !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Si Marc cavale et ne trouve rien, moi, je trouve tout ce qui me fait tomber en admiration. Les lianes en particulier, elles sont extraordinaires dans leur ascension vers la lumière et à devenir des arbres... Elles peuvent faire des détours curieux, incongrus, vertigineux, artistiques, ... Bref, je pourrais rester des heures à les photographier !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    De temps en temps je retrouve Marc en arrêt, le nez en l'air... mais toujours pas de Kangourou tree ! J'avoue que ça fait longtemps que je ne les cherche plus... C'est comme les koalas et les émeus... Soit nous n'avons pas eu de chance, soit ils se font très très rares dans les lieux que nous avons visités.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Quand nous retrouvons les belles couleurs du lac, nous nous rapprochons du parking, la balade est terminée...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Marc est bien déçu... mais quand ça veut pas, ça veut pas ! Comme il nous reste encore un peu de temps avant que le soleil ne décline de trop, on se rend à la plantation de thé que nous avions aperçue lorsque nous sommes arrivés ici. Elle est ouverte à la visite mais quand on découvre les lieux, ça nous rappelle de trop notre visite de cette plantation sur Java l'an dernier... On n'en a pas gardé un très bon souvenir... Alors on rebrousse chemin et on tombe sur le Lake Eacham Tourist Park. C'est aussi une guinguette dans un joli jardin. On commande deux cafés, toujours aussi imbuvables mais qui passent si on y trempe mon cake Anglais ! yes On est ravi d'y entendre des chansons Françaises... la Javanaise en particulier qui me fait penser à une amie très chère... Un petit peu de France est avec nous pendant ce quatre heures improvisé.

    Et puis on rentre doucement vers Yungaburra que l'on visite un peu car nous partons demain pour Cairns. La ville est ancienne. Les premiers colons y coupaient du bois. Elle a comme un air de Far West... ou bien de Walnut Grove dans "La Petite Maison dans la prairie"... surtout son église.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Elle est comme toutes les villes ou presque que nous avons visitées... vide... et on y fait une chasse aux fumeurs incroyable comme partout ici.

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Comme dans notre Ecolo Lodge, ils servent le même repas tous les soirs, on décide de changer de crèmerie, histoire de manger une bonne tranche de steak des vaches d'ici avant de partir. Notre choix se porte sur l'unique pub de la ville qui était autrefois le Grand Hôtel. Il avait alors, fière allure !

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus

    Si le rez-de-chaussée conserve encore quelques grandeurs côté salle à manger, l'étage est bien délabré et on découvre que ce sont des aborigènes qui y vivent. Leur peau est incroyablement noire et ils ressemblent beaucoup plus à des Africains qu'à des Aborigènes Australiens... Comme à Darwin, ils fuient notre regard et se déplacent lentement comme s'ils devaient tuer le temps... Ce pays a vraiment un gros problème avec ce Passé dont les Australiens se passeraient bien...

    Nous nous installons dans la seule salle chauffée de l'établissement, le bar. Ici, règnent le Rugby à plein nez, la bière et le Whisky...

    31 Juillet 2019 - Tablelands - A la recherche du Platypus 

    Marc a enfin abandonné l'idée de trouver un bon vin australien à un prix raisonnable et choisit de se mettre à la Guinness ! Mon cidre est excellent, le meilleur que j'ai bu jusqu'à présent et on espère que notre viande va être excellente dans ce pays à viande !

    Mais... il n'en est rien ! ça, c'est comme pour le café d'Airlie Beach ! Comment peut-on rater un café Sud Américain et comment peut-on servir un bout de viande aussi cafi de nerfs !? Mais comment peuvent-ils manger ça !? Mais y'a pas d’entrecôtes dans leurs vaches qui broutent sur ce plateau d'Atherton !? Je vais finir par croire que les Australiens ne savent ni boire... ni manger !

    Zou ! On se rentre vite dans ce Lodge pour grands malades. Il commence à faire très froid, je me fais violence pour ressortir me doucher et m'en vais me mettre sous les couettes pour vous écrire ma bafouille. Pourvu que j'ai pas l'envie de faire pipi dans la nuit !

     


    8 commentaires
  • Malgré notre repas désastreux d'hier soir, la nuit dans ce Motel/Hôtel/Camping ne s'est pas trop mal passée. Il a juste fallu s'habituer à de drôles d'oiseaux nocturnes qui sifflent de façon très aiguë... C'est la première fois qu'on les entend et on ne saura jamais à quoi ils ressemblent car dès le petit matin, ils ont cessé leurs cris stridents. Mon mal de crâne semble avoir disparu... la journée s'annonce meilleure même si le temps se fait grisounnet sur les Terres...

    Petit déjeuner encore express... d'un café qui ne réveille de rien du tout... Pliage rapide de nos petites affaires, petite balade sur la plage et on dit Adieu à Forest Beach que nous n'aurons pratiquement pas vue puisque mon état lamentable d'hier ne nous l'a pas permis... Qué misère d'être patraque en voyage ! yes

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Il est 9h30 quand nous démarrons Pépette, le paquet de bonbons déjà ouvert pour palier à l'ennui de cette Highway qui nous sort des yeux. Zou ! C'est parti pour 250 kilomètres jusqu'au Tablelands où nous faisons une halte avant Cairns.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Petite parenthèse, si vous venez dans ces coins d'Australie, vous ne trouverez qu'une seule marque de bonbons qui ressemble à nos Haribo... je dis bien, ressembler ! Ils ont tous le même goût, ne sont presque pas sucrés et la gomme devient vite écœurante... D'ailleurs, je ne sais pas où ils mettent tout le sucre de leurs cannes mais ce n'est certainement pas dans leurs bonbons ! Ceci dit, quand on doit faire de la Highway par ici, on s'en contente, c'est moi qui vous le dis ! yes D'ailleurs, nous la rejoignons très vite...

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Je vous épargne les kilomètres de cannes à sucre, le petit train, les sucreries, les wallabies écrasés, les travaux et les petits bonhommes qui font fonctionner les feux... C'est pas la peine, vous connaissez déjà l'ennui de cette route, je vous l'ai raconté. Par contre, ce qui change aujourd'hui, c'est le temps... Jusqu'à présent, par ici, la pluie nous a épargné... mais nous ne sommes pas très optimistes aujourd'hui...  

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Et ça ne loupe pas ! Passés les cent premiers kilomètres, elle nous tombe dessus en vilain petit crachin qui rend tout pas beau...

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    On se dit qu'on va encore se mouiller sous les cascades des Tablelands ! Décidément, nous et les cascades, c'est toujours un truc comme "Je t'aime moi non plus" (Voir Indonésie 2018).

    Mais quand on quitte enfin la Highway et qu'on entre dans les terres, la pluie cesse et nous grimpons sur le Plateau d'Atherton. Là, nous découvrons un paysage totalement incroyable après nos kilomètres de cannes à sucre ! J'ai l'impression de me retrouver en Malaisie dans les Camerons ! Des Plantations de thé à perte de vue s'étalent devant nous. C'est magnifique !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Plus nous avançons sur ce plateau, plus la végétation devient plus dense. La Rainforest est déjà là, celle que j'adore ! Celle où tous les verts de la création s'imbriquent les uns dans les autres en une harmonie parfaite. Là où il n'y a pas un millimètres carrés de terre qui ne soit occupé par une plante, une pousse, un arbre, une liane, un lichen... Là où la terre dégage une odeur comme nulle part ailleurs, une odeur qui vient des profondeurs... Là où la terre et l'eau s'épousent bénies sous les rayons du soleil (quand il est là)...

    Nous arrivons très vite à notre première cascade prévue sur notre itinéraire (Route des cascades). Il s'agit de Milla Milla Falls. Le parking est très proche de la route, on gare Pépette et on entend déjà ce bruit magique de l'eau qui tombe en cascade. On sent l'humidité qui couve sous les arbres gigantesques, il fait 20°C, le soleil joue à cache à cache avec les nuages mais il ne pleut pas et nous avons beaucoup de chance. Marc qui subit toujours l'appel de la cascade, comme il subit l'appel du croco, part en tête, lui devant moi derrière.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Le chemin est goudronné mais les escaliers sont un peu glissants. Ce coup-ci j'ai mis les baskets d'abord parce qu'il fait frais et qu'en général, j'ai un peu l'habitude de bien me rétamer genre glissade sans fin dans la boue qui mène aux cascades dans la jungle (Voir Sumatra 2014) ! yes

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Mais ici, risque pas que ça m'arrive, tout est fait pour qu'on ne s'écarte pas des sentiers balisés et bien aménagés. Pas besoin de vous dire pourquoi ! On a encore croisé un gros et long serpent écrasé sur la route...

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Milla Milla n'est pas bien haute, à peine 18 mètres mais elle est très jolie. Je ne connais pas l'origine de son nom mais il doit être aborigène. Ce qui me fait penser que depuis les Territoires du Nord nous n'en avons plus croisés du tout... 

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Nous ne restons pas longtemps devant ce bel endroit car un minibus de touristes arrive déjà... Marc fronce les sourcils, il devient de plus en plus sauvage depuis que nous voyageons dans ce pays ! Si, si ! Les grands espaces déserts lui montent à la tête, il va me faire une dépression quand on va rentrer, c'est sûr ! yes

    Nous reprenons donc ce circuit des cascades sur une route merveilleuse. J'ai encore et toujours l'impression d'être dans les collines des Camerons en Malaisie mais sans les plantations de thé qui ont à présent disparues.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Quand je vois le panneau "Tea House", j'indique à mon Homme qu'il faut s'arrêter ! Ici, on rencontre si peu d'endroits où boire et manger que quand il s'en présente un, 'faut pas le laisser passer. Il rechigne un peu car il n'a pas faim mais moi, si ! Je ne veux pas refaire la même erreur qu'hier. Moi, je ne mange jamais le midi mais il faut que je me pose, que je prenne un café et que j'y trempe ma galette. C'est un must chez moi qui me redonne le peps que je perds de plus en plus vite en vieillissant. Et on ne le regrette pas !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Perché sur une colline toute verte, l'établissement est So British ! J'adore ! Là, je n'ai plus l'impression du tout d''être dans les Camerons mais bien dans les Highlands, devant un pub où se réchauffer un peu.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Quand on entre, ça sent trop bon le pain chaud, les muffins, les scones, la crème anglaise... et le café y est presque bon ! On s'installe dehors, comme là-bas, bravant la pluie et le gris et je sors le cake anglais acheté la veille ! Moi, ça, c'est mon Paradis ! Je suis pas chiante comme fille. Il me faut juste un bon café chaud et quelque chose à tremper dedans. Je ne coûte pas cher, pas vrai !? Et même mon homme qui ne voulait pas s'arrêter se met à picorer des morceaux de mon cake ! Ah ces hommes ! Il me dit que non mais je sais qu'en arrêtant de fumer il a peur de grossir ! Du coup, il fuit l'heure du midi comme la peste. Oui mais moi, j'ai pas du tout décidé d'arrêter et que mon léger repas terminé, j'allume ma deuxième de la journée. La franche vérité... elle est trop bonne ! yes

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Mais l'appel des cascades fait trépigner mon Homme d'impatience. Alors on repart, laissant le pain chaud et les scones pour une autre fois car j'ai bien l'intention de revenir ici si l'occasion se présente.

    Plus on avance, plus on se croirait dans cette Angleterre que je n'ai pas vue depuis trop longtemps... Le paysage, les chevaux, les vaches, tout me rappelle le Yorkshire...

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    S'il n'y avait la Rainforest et le vol des cacatoès à certains endroits... on s'y croirait vraiment...

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Très vite, les cascades se suivent toutes, nous arrivons à Ellinjaa Falls. Tout pareil à la première, le parking est tout à côté et le chemin pour y accéder est encore goudronné.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Ellinjaa doit être plus haute car elle fait un boucan du diable ! Vous connaissez la chanson, Marc devant, moi, derrière, à parler et à embrasser des arbres plus beaux les uns que les autres. La jungle, j'adore vraiment, surtout quand elle est pavée comme ici !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Elle est effectivement beaucoup plus importante. Nous arrivons par le haut et plus nous approchons, plus elle en impose. Elle a creusé la roche de la force de ses crues, elle est majestueuse.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    On pourrait s'arrêter à ce point de vue mais Marc a son petit air coquin. Il a trouvé un chemin bien boueux, bien glissant qui descend plus bas ! Comment lutter contre l'appel des cascades !? Impossible ! Alors nous voilà dans la boue... Je me vois déjà dévalant sur le popotin les derniers cent mètres jusqu'au second point de vue, pire encore, tombant dans la rivière !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Mais avec la prudence dont je sais souvent faire preuve, en mettant bien un pas devant l'autre et en ne m’emmêlant pas les pieds dans les lianes, j'arrive à suivre mon intrépide ! Il est content, il a pris une super photo, on a de la boue partout mais c'est trop bien !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    On remonte doucement mais surement, sans se rétamer, ce qui est un exploit et on regagne notre premier balcon. Mais l'appel des cascades n'a pas terminé d'agir sur l'Intrépide ! Le voilà qui veut s'approcher un maximum de l'eau... Là, je ne le suis plus. Il faut que quelqu'un reste un peu sérieux dans l'histoire au cas où il faudrait appeler les secours ! 

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Mon Homme, vous lui promettez une cascade ou un croco, il est heureux comme un poisson dans l'eau ! Il va m'être difficile de lui trouver tout ça en rentrant en France...

    Et c'est parti pour notre troisième et dernière cascade. Mon Dieu que ça fait du bien de crapahuter après toutes ces heures de voiture. J'entendrais presque moi aussi, l'appel des cascades et du croco ! yes En plus, Ganeshou est à nouveau avec nous ! Le soleil semble pointer son petit bout de nez. Boudie, que ça fait du bien !

    Comme les précédentes, tout est très bien fait. Un parking, des tables où se piter un petit bout, un chemin bien aménagé. J'adore certains côtés très pragmatiques des Australiens. Tout est vraiment bien fait pou le visiteur.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Zillie Falls est toute petite mais toute mignonne et nous y sommes seuls au monde. De quoi ravir Marc qui ne la quitte pas des yeux. Je sens qu'il meurt d'envie d'y faire un plouf mais il n'a pas quitté sa polaire aujourd'hui, il ne tentera donc pas la chose.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    De toutes les manières, il est grand temps de se rendre à Yungaburra où l'on va passer la nuit. Il est déjà 16h et il nous reste encore quelques kilomètres à faire.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Nous retrouvons notre jolie route sous un soleil retrouvé et le Plateau d'Atherton nous dévoile encore plus de beautés sous cette nouvelle lumière.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Quand nous arrivons à destination, nous trouvons facilement notre Wallaby Lodge Eco Lodge pour backpackers, 'faut dire que la ville se résume encore à une Main Street et puis c'est tout ! C'est le seul endroit pas trop cher que j'ai trouvé dans le coin. 65 dollars la chambre, sans le petit déjeuner, toilettes et salle de bains commune, of course ! Je sais que mon Homme n'aime pas ça mais mettre des cent et des mille dans un lieu pour simplement dormir me semble totalement stupide. Et puis, nous sommes à présent habitués à partager les sanitaires, nous l'avons fait en camping, on peut bien le faire en guesthouse !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    La maison est une ancienne maison toute en bois, elle n'est pas très isolée, ouverte aux quatre vents mais l'accueil y est fort sympathique. Il y a une grande salle commune où on peut se faire à manger, le café et le thé sont offert à volonté, une cheminée car ici la nuit, il doit faire à peine 10°C si c'est pas moins, un joli jardin et suffisamment de sanitaires pour ne pas faire la queue le soir ou le matin. Zou ! On prend les clés et on va découvrir notre chambre "Ornithorynque". 'Parait qu'il y en a beaucoup dans le coin ainsi que des wallabies des arbres ! On demande à voir !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra 

    Mais quand on ouvre la porte... on éclate de rire ! Ah ces Australiens ! Ils ne manquent pas d'air !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    La chambre est si minuscule qu'on se demande bien où qu'on va mettre nos deux grosses mémères ! Il n'y a pas un placard, une vilaine lumière au plafond, pas de rideaux sur la totalité des fenêtres et on passe un doigt sous les vitres qui ne ferment pas ! Comme ici, les températures chutent très vite et très violemment à la nuit, on a intérêt à sortir notre duvet en supplément de la couette qu'il y a quand même et à se la jouer coller-serrer toute la nuit si on ne veut pas mourir de froid ! Et je vous parle pas de l'isolation phonique dans cette maison en bois ouverte tous les courants d'air ! Si les dortoirs qui jouxtent notre chambre sont plein ce soir, on risque d'entendre tous les bruits d'une vivante auberge de jeunesse, à coup sûr ! 65 dollars ! Ils n'ont pas de figure quand même ! Je vous dis pas la tête de mon Homme ! A mourir de rire !

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    On part faire un tour dans cette mini-ville qui ressemble à une ville du Far Ouest Américain avec son bel hôtel d'époque et on passe au mini-office de tourisme afin de prendre une carte du coin car nous y restons demain.

    30 Juillet 2019 - Tablelands - Yungaburra

    Deux vieilles dames, so British, nous racontent tout ce qu'il y a à voir par ici. Elles sont trop Lovely et trop gentilles. Pourvu qu'il fasse grand soleil demain qu'on en profite un maximum avant de rentrer sur Cairns ! On espère voir des Vallabies des arbres et peut-être des Platypus ! On croise les doigts !

    Et puis on se rentre car la journée s'achève et le soleil se couche vite. La douche est bouillante, on choisit de manger pour 13 dollars dans notre auberge. Ce soir, c'est BBQ purée et salade bio du jardin et on s'en régale. Marc à la bière, moi au Cidre (Je crois qu'il a enfin compris qu'avec le Vin, 'faut plus insister !) on se termine notre trop belle journée au coin du feu... 

    Il est minuit ici... Depuis 22h, c'est le silence complet à Yungaburra et dans notre auberge... Le lit est trop moelleux... je m'en vais fermer mes petits yeux.

     


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique